"Oublie la ville, oublie la vitesse, oublie l'agression verbale, contre un arbre.. Vois les nuages passer, le ciel s'ouvrir, écoute la rivière se taire, personne pour vous regarder, contre un arbre... Les jours à cran, les jours qui font écran, ils se détachent comme des peaux sèches, d'inutiles carapaces. Contre un arbre, laissez vous faire, laissez vous porter, contre un arbre. Laissez vous faire, laissez vous porter sous le ciel ouvert, au bord de la rivière à la langue liée. Les feuilles seront vos alliées, l'écorce un mur impénétrable, vous resterez cachés, contre un arbre... Seulement des tâches de couleur mouvantes, au bord de la rivière qui passera sans mot dire, sur vos petites affaires, sur ce que vous aurez à faire contre un arbre..."

Dominique A, Contre un arbre. Album "vers les lueurs", sortie, 26 mars 2012.