16 mars 2007

reflexions sur la peinture

Bernard dit toujours : « Faut crocheter dedans mon vieux  pour exposer ! »  Je pense qu’il faut surtout crocheter dedans pour peindre. C’est la recherche qui importe. Bien sûr il faut exposer, c’est la finalité. J’expose en ce moment, je vends un peu, j’aimerais bien en vivre, mais je veux avant tout continuer l’aventure de la peinture. Me noyer dans la couleur, la matière, la lumière et l’espace. Finalement ce sont les mêmes problématiques que l’architecture. J’expose donc. Mais mon travail n’est pas fini. « Ce ne sont que des commencements » disait Cézanne. Mais j’ai trouvé ma voie. C’est la peinture. Je suis heureux quand je peins. Ce que la plupart des gens, même proches, prennent pour un loisir, est pour moi une vocation, plus qu’un métier.

Franck gervaise, 16.03.2007

Posté par franckgervaise à 19:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Ryman

Le principal, c'est de trouver sa propre sensibilité. Si on peut être sincère dans sa façon d'être et dans ses relations avec les choses, tout va bien et peu importe ce qu'on fait, quelle sorte de tableaux on peint.

R. Ryman

Posté par franckgervaise à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soulages

Quand on peint, on n'est pas toujours conscient de ce qui se passe, tout n'est pas analysable, et c'est bien ainsi.

P. Soulages

Posté par franckgervaise à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

expressionisme américain

On ne peint pas pour les étudiants d'écoles d'art ou pour des historiens, mais pour des êtres humains, et la réaction en termes humains est la seule chose qui est vraiment satisfaisante pour l'artiste.

M. Rothko

Posté par franckgervaise à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'expressioniste américain

…Je commence à haïr la vie de peintre. On commence par s’entraîner avec ce qui est à l’intérieur de soi en gardant encore un pied dans le monde normal. Puis tu es pris d’une frénésie qui t’emporte au sommet de la folie, aussi loin que tu peux aller sans jamais revenir. Le retour est une suite de semaines hébétées pendant lesquelles tu n’es qu’à moitié vivant.

M. Rothko, lettre à Clay Spohn, 11 mai  1948.

Posté par franckgervaise à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 mars 2007

oeuvres d'art

couleur_lumi_re_espace_du_14Couleur lumière espace, acrylique sur toile, 80 X 80 cm, 14.03.2007.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Posté par franckgervaise à 17:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

oeuvre d'art

couleur_lumi_re_espace_du_12_Couleur lumière espace, acrylique sur toile, 80 X 80 cm, 12.03.2007.

(cliquez sur l'image pour agrandir )

Posté par franckgervaise à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

arts plastiques

couleur_lumi_re_espace_du_09Couleur lumière espace, acrylique sur toile, 80 X 80 cm, 09.03.2007.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

VENDU

Posté par franckgervaise à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

peintre Rothko

Toute peinture qui ne témoigne pas du souffle de la vie ne m'intéresse pas.


M. Rothko

Posté par franckgervaise à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2007

Picasso citation

"Il m'a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant."


Picasso

Posté par franckgervaise à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]